la mer en face…

Je veux regarder la mer en face, avec son goût d’éternité…

Esprit, gardien des hautes œuvres de ce monde ?

Me tenir droit, le visage à l’ombre d’un arbre millénaire…

Sang humain dans mes veines ?

Toucher du front la pierre bleu des montagnes…

Et l’hiver avec moi dans sa fraicheur osseuse, comme galet dans les flancs d’une eau de source. Et la nuit posée sur toutes faces de ce monde et le dieu avec moi pour crier mon innocence…

C’est un poème en hommage aux derniers jours de l’homme, c’est un poème que je répandrai dans toutes les sphères de l’être,

Je te saisirais ce soir au grés des foules, dans un jardin près d’elle , toi qui sait que tu existes dans cette minute, cette seconde, peut-être la dernière…

 

 

Publié dans : Poésie |le 27 décembre, 2013 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Mektoub |
A l'encre de nos plumes |
Ailant vers Fred |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rougepolar
| Kenningar
| Manouch11poesies